Structure Fédérative d'Études et de Recherches en Éducation de Provence

Appel à articles - Italian Journal of Sociology of Education

Délai pour l’envoi des propositions : 7/01/2018

L’Italian Journal of Sociology of Education (classé HCERES) propose un appel à articles sur des questions vives.

JEUNES, ORIGINE ETHNIQUE ET POLITIQUES EDUCATIVES: UNE APPROCHE TRANSNATIONALE EN FRANCE ET EN ITALIE

Sous la direction de

Maddalena Colombo (Université Catholique de Milan)

Alessandro Bergamaschi (Université Nice Sophia Antipolis)

Barbara Fouquet-Chauprade (Université de Genève)

Catherine Blaya (Haute Ecole Pédagogique de Vaud)

 

ARGUMENTAIRE

Afin de garantir les mêmes chances de réussite à tous les élèves quelles que soient leurs origines et leurs appartenances, la gestion du pluralisme culturel et religieux est aujourd’hui un des défis les plus importants des systèmes éducatifs. Dans le contexte européen actuel de tensions interethniques et religieuses, la France et l’Italie représentent deux contextes intéressants, voire emblématiques, en raison des différences qui caractérisent les politiques éducatives pour l’accueil, l’insertion et la gestion des enfants immigrés ou issus de l’immigration. Malgré ces disparités, le dénominateur commun à ces deux pays est la difficulté à gérer ce pluralisme culturel. Celui-ci se vit du point de vue individuel (représentations, taux de réussite, stratégies de choix d’orientation des élèves mais aussi des équipes éducatives) qui comporte un risque de susciter des mécanismes de discriminations d’un point de vue des acteurs collectifs et des institutions (politiques scolaires, établissements scolaires publiques et privés, services gouvernementaux).

 

La dimension ethnique, est prégnante dans tous les pays européens. Dans le cadre de ce dossier, nous nous intéresserons aux mécanismes de construction sociale préexistant sa manifestation. L’ethnicité en tant que processus d’auto- et d’hétéro différenciation représente pour les jeunes :

a) une ressource en termes de développement personnel et de réussite

b) une contrainte ou un obstacle qui peut aboutir à des formes de malaise et de violence dont les cas les plus extrêmes peuvent nuire à la cohésion sociale elle-même.

En fonction des interactions entre les trajectoires individuelles et les processus socio-politico-culturels, la question ethnique peut se manifester aussi bien chez les nouveaux arrivants que chez les descendants d’immigrés : a) au niveau individuel, b) ou bien en tant qu’action collective pour réclamer des droits à la différence ou des droits d’égalité.

 

La question centrale de ce dossier est la suivante : Dans quelle mesure la question ethnique et les processus de valorisation ou au contraire les situations de discrimination sociale influencent les trajectoires, les opportunités et les choix des jeunes dans ces deux pays?

 

Le dossier “Jeunes et ethnicité” (IJSE 3-2018) vise à explorer les relations inter-ethniques chez les jeunes en France et en Italie. Au moyen de 10 contributions issues d’analyses empirique et de réflexions théoriques propres à la sociologie de l’éducation, une attention particulière sera portée aux domaines de l’école, de la famille, de l’insertion professionnelle et des relations amicales. Notre objectif est d’éclairer les interrelations entre la question ethnique ou l’expérience migratoire et les processus de participation sociale chez les jeunes avec un regard particulier pour l’école. L’enjeu est de saisir le rôle joué par l’ethnicité en tant que processus pour les mécanismes qui peuvent amener à la réussite ou à l’échec des projets et des ambitions des jeunes. La sélection des contributions sera également attentive aux contextes d’analyse afin de faciliter la démarche comparative qui caractérise ce dossier.

 

Les auteurs sont invités à proposer des contributions sur les thèmes suivants :

  • Parcours et trajectoires ethniquement marquées à l’école (réussite, exclusion, relations entre pairs, violences, harcèlement);
  • Distribution des opportunités de formation et d’insertion professionnelle chez les jeunes natifs et d’origine immigrée (inégalités, discriminations);
  • Effets du pluralisme culturel et religieux sur le corps enseignant, stratégies et dispositifs de gestion (politiques de déségrégation, programmes et dispositifs de sensibilisation, formation des équipes éducatives);
  • Influences des appartenances ethniques sur les choix éducatifs et parcours de formation. 

Voir l'appel

 

Renseignements:

Dr. Alessandro BERGAMASCHI

Maître de Conférences en sociologie de l’éducation

Université Nice Sophia Antipolis

Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education – ESPE Académie de Nice

Unité de recherche « Migrations et Société » (UMR CNRS 8245 – UMR IRD 205)

Skype : alessandro.bergamaschi

Port : +33 (0)6 69 38 40 41